Karen Croizier

Tel : 07 49 70 12 21 - Contact

Thérapie manuelle à orientation ostéopathique 

Pour qui ?  

 

Ce soin vous concerne si :

 

-          vous souffrez de différents maux et douleurs physiques (dos, lombaires, cervicales, genou, hanche, épaule…)

-          vous observez une perte de mobilité

-          vous constatez des tensions musculaires, articulaires, tissulaires

 

La thérapie manuelle utilise les mains comme moyen essentiel de prise en charge de votre affection C’est une méthode de soins personnels et adaptés à votre problématique,

 

-          pour soulager vos douleurs, vos tensions

 

-          pour retrouver de la mobilité, du mouvement,

 

-          pour rétablir un équilibre  musculaire, articulaire, circulatoire

 

-          pour améliorez votre bien être physique

 

Comment ?

 

En établissant un diagnostic (questionnaires, palpation, test) pour ensuite corriger, soigner en agissant sur les différents tissus du corps (articulaires, musculaires, ligamentaires, viscéraux…)

 

A l’aide de techniques douces, non agressives et efficaces.

Par qui ?     


Karen Croizier, formée et certifiée par la Maison de la Thérapie Manuelle, plus ancienne école d’ostéopathie en France fondée par Albert Benichou en 1963.

 

Parallèlement enseignante en Education Physique et Sportive.

Petit historique :

 

Enseignante en Education Physique et Sportive depuis plus de 20 ans, mon projet de formation en thérapie manuelle à orientation ostéopathique est longtemps resté latent en moi.

 

Le constat chaque jour qu’un grand nombre d’élèves (et de collègues) souffre de douleurs au dos, au genou, au cou…, et parallèlement développe une motricité limitée par ce manque de mobilité a certainement contribué au fil des années à la naissance d’une nouvelle préoccupation : comment agir sur le corps pour le soulager, le soigner ?

 

La volonté profonde et ancienne d’être utile différemment en aidant la personne grâce à un soin délivré à son corps a petit à petit émergé et m’a conduite vers la thérapie manuelle.  L’appel ancré en moi est devenu de plus en plus fort et j’ai compris que ce parcours participait à un réel épanouissement personnel.

 

De la maturation du projet à aujourd’hui, en passant par la formation, le processus a été long. Une évolution d’orientation, d’autant plus lorsque son métier actuel plait, nécessite non seulement une réflexion approfondie mais également de la volonté, de l’organisation et du soutien. Je remercie Lise Castelain auprès de qui le travail personnel accompli m’a guidée vers ce chemin intérieur et dans cette prise de décision. Merci également à mon conjoint et mes 2 filles qui ont accepté cet impact familial et m’ont accompagnée durant mes années de formation, et vers cette évolution personnelle.

 

Le lien entre la thérapie manuelle et mon métier actuel d’enseignante d’EPS est fort : la motricité, la mobilité et le corps. Ce qui m’intéresse et m’attire en thérapie manuelle est la dimension « soignante » de ce corps.

 

Désormais praticienne, je vous accueille à l’espace « Lulu vers soi », au 25 rue Joseph Desaymard à Clermont-Ferrand, (derrière Conforama) un espace dédié au bien-être et au développement personnel.

 

Voici en quelques mots ma manière de procéder :

 

A partir d’un diagnostic oral et à partir de tests pratiques, un bilan est établi pour mettre en évidence les dysfonctions de mobilité. Comme pour mener une enquête, il s’agit de trouver les causes à l’origine de la restriction de mobilité. Par exemple quelles sont les causes de votre sciatique, quelles sont les causes de votre cervicalgie, quelles peuvent en être les répercussions à d’autres niveaux de l’organisme ? 

Cette approche holistique va envisager une analyse globale du patient afin de soulager les douleurs, d’empêcher les pathologies d’évoluer, ou de revenir, d’entretenir son bien-être, de lui permettre de retrouver un équilibre.

 

Différentes interventions peuvent dès lors s’enchainer :

- un travail préparatoire des tissus aux techniques spécifiques

- des corrections des différentes dysfonctions

- des techniques de consolidation

- un travail d’écoute et de rééquilibration tissulaires

 

Différentes techniques sensorielles, fonctionnelles ou structurelles sont utilisées en fonction de la pathologie et des symptômes, en fonction également de l’âge du patient.